L'histoire de notre société étant trop riche en événements, il nous est difficile d'en faire l'historique, nous nous contenterons donc d'en relater ses débuts.

Ne disposant pas de textes écrits sur la période d'avant guerre, nous avons fait appel à la mémoire de nos "Anciens".

L'Harmonie Avant-Guerre

Au début du siècle, les grandes entreprises disposent souvent d'une harmonie dont les membres sont en grande majorité issus de leur personnel et c'est le cas pour Distroff.
En effet, l'usine de l'époque, la "Lohtringer Portland Cement Werken Von Diesdorf" encourage ce genre d'activité.

La société prend une structure associative indépendante en 1922 sous le nom de:

Société de Musique UNION.

Parmi les fondateurs et membres de l'époque on peut citer :

Matthias THOMMES (1er Président) - Alphonse FROMENT - Jean BASTEN - Ernest HIGELEIN - André BIRKELBACH - Pierre WEBER - Nicolas et François PHILIPPE - Pierre PUTZ.

La 2ème guerre mondiale va mettre la société en sommeil .

Elle renaîtra le 10 septembre 1949 lors d'une réunion intitulée " 1ère Réunion concernant la renaissance de notre société musicale UNION ". Cette réunion a lieu au Café VOHL, le siège social.

Un comité provisoire sera élu et se composera de :
Président : Pierre WEBER - Vice-Président : Louis VOHL - Dirigeant de l'harmonie : Ernest HIGELEIN Secrétaire et Trésorier : Jean BASTEN - Archiviste : André BIRKELBACH.
Assesseurs : Jean SCHMITT et Henri KIEN.

Pierre WEBER se retirera en 1960, après 35 années de présidence.

A la lecture des procès-verbaux de l'époque, on s'aperçoit que la société est très active au sein du village (défilés, Fête du Parc, soirée carnavalesque, participation aux processions, concert avec vente de muguet) tout comme à l'extérieur ou elle se produit souvent.
Elle participera dans la même année au financement du Monument aux Morts. En effet, en accord avec la commune et la JSD, l'organisation de la Fête Patronale sera assurée par la société, et il sera convenu que 50% du bénéfice seront réservés à la construction du monument, le reste sera partagé entre les 2 associations.

Au passage, nous signalons qu'en 1951, la société de musique Union et la JSD (football et handball) créent un " Comité d'Entente " ayant pour but de définir avec la Commune, le calendrier des activités pour l'année à venir. Quelques années plus tard s'y joindront la Chorale, les Pompiers et la Paroisse. Après la décennie 70, ce Comité d'Entente laissera la place au Comité des Fêtes qui n'existe plus de nos jours.

De nos jours

Depuis les années 70, la Société de Musique Union de Distroff continue son petit bonhomme de chemin. C'est ainsi qu'elle est appellée pour la première fois en 72 par la "Musikverein Stadtkapelle Markgröningen" (All) pour y faire une prestation lors d'un festival international de musique. Cette entente entre les deux Sociétés dure toujours puisque l'Harmonie y est retournée pour la sixième fois en Août 2007 pour 2 prestations ovationnées par un public de presque mille personnes enthousiastes.

La société de musique au travers de son traditionnel festival de musique reprend l'idée de la fête du Parc dès 1992 pour son 70e anniversaire et ainsi le festival sera transféré dans ce superbe lieu de notre commune pour deux jours de fêtes le 1er week-end de juillet de rennommée régionale puisque plusieurs milliers de personnes font le déplacement pour passer un agréable moment à écouter de la musique variée dans un cadre idyllique et déguster notre spécialité : Jambon Cuit à l'Os et Galettes de Pommes de Terre. Ce week-end (avec les deux semaines de préparation et la semaine de démontage) mobilise pas loin de 80 bénévoles. Tout le monde met la main à la pâte : comité, musiciens, chef (!!), élèves, parents d'élèves, habitants du village, symphatisants pour que cela soit une réussite. Cette manifestation est devenue notre source essentielle de revenus (de survie !!) vu les petites subventions que nous percevons du fait de la petitesse de notre localité.....

Côté musique, l'harmonie aussi progresse. Avec la venue d'un nouveau chef en 1990 (Jacques CHRISTOPH), l'Orchestre accède à un répertoire de musique Originale jusque là jamais exploré, et les effectifs ne cessent de croître (50 en 1996). Ce directeur musical parti en janvier 2003 laissera la place à un nouveau : Sébastien BERETTONI. Issu des rangs, il a pris la direction instantannément. L'orchestre comptait alors 22 musiciens. Dur de reprendre derrière mais pari gagné. L'harmonie progresse à une vitesse fulgurante. Le programme ne cesse de se moderniser, le niveau de s'élever et les effectifs de croître.

Ainsi en 2007, l'Harmonie est appelée à se produire lors de "Moselle en Harmonies", manifestation organisée par le conseil Général de la Moselle au CAC de Forbach. A cette occasion, l'harmonie a accueilli un Chef invité : Sylvain Marchal (Chef de l'Orchestre Symphonique des Jeunes de Starsbourg).

Mais la véritable explosion eut lieu en 2009. Le Directeur Musical a décidé d'inscrire l'harmonie au concours national des harmonies. La division a été la division supérieure. Contre toute attente, le "petit poucet" en a estomaqué plus d'un. "Justesse d'exécution, homogénéité, musicalité, enthousiasme et générosité" telles furent les paroles des jurys. Le verdict fut au-delà de nos espérances :

Premier Prix Mention Très Bien avec 18/20
Mention Spéciale au Chef d'Orchestre
L'Harmonie Concoure désormais en Excellence.


Remontés à bloc, nous comptons vraiment honorer ce résultat. L'harmonie compte désormais 62 musiciens et essaie d'offrir des concerts d'une qualité toujours supérieure à un public de plus en plus nombreux.

Il est prévu, en 2012, de faire appel à un compositeur pour effectuer une création pour les 90 ans de notre orchestre.